Adoré ou détesté, connaissez-vous bien le Renard ? À l’occasion de la sortie des épisodes qui lui sont consacrés dans Baleine sous Gravillon, basés sur le livre de Pierre Rigaux « Renards : les mal aimés » (Delachaux et Niestlé, 2022), voici quelques différences fondamentales et riches d’enseignements entre Renard et Loup. La comparaison permet en effet de mieux comprendre l’évolution, l’adaptation au milieu et le comportement de l’un comme de l’autre.

dessin loup et renard dans froid
Le Loup Ysengrin est souvent tourné en ridicule dans le Roman de renart (12e siècle).

Commençons par l’histoire et la culture. Renard vient du nom d’un personnage du Roman de Renart au départ, oui avec un « t » et pas un « d » ! Il s’agit d’un ensemble médiéval de récits animaliers écrits au 12e siècle, en ancien français et en vers. Ce sont des récits disparates, rédigés par différents auteurs.

Renart vient du germanique Reinhard, lui-même formé sur Ragin et hard, « fort en conseil », « rusé ». Avant cela, les Renards étaient désignés par le mot « goupil », issu du latin vulpes. Loup vient quant à lui du latin lupus. Dans le roman de Renart, son personnage s’appelle Ysengrin, de Eisen + grim, « féroce comme le fer ».

Renard (vulpes vulpes) et Loup (canis lupus) font partie de la famille des canidés. Leur ancêtre commun est apparu il y a environ 40 millions d’années. Apparue en Amérique du Nord il y a 40 millions d’années, cette famille a colonisé toute la planète. Elle a su s’adapter à une grande diversité d’habitats et de nourritures. Loup et Renard sont très adaptables. Ils font partie des mammifères qui ont la plus grande aire de répartition au monde.

Les deux espèces sont sauvages, mais s’apprivoisent facilement. Vous avez tous en tête le Renard du Petit prince, qui devait d’ailleurs être un fennec, dans le désert. Le loup, domestiqué entre il y a 36 000 et 17 000 années, est à l’origine des près de 400 races de chiens. Votre serviteur vient d’enregistrer une série de 4 émissions sur le loup pour France culture, en podcast et à l’antenne, programmée juste avant la COP 27 dédiée à ce qui reste de biodiversité (7-18 novembre 2022 en Égypte).

homme et loup geant face a face
Les Loups géants ont réellement existé : les lupus dirus de la préhistoire étaient une fois et demie plus massif que les plus gros loups actuels …

Renard / Loup, Chat / Chien : éternels frères ennemis

renard dans foret
Les Renards sont des petits prédateurs, et les Loups… des grands.

Les canidés font partie de l’ordre des carnivores, subdivisé en deux célèbres groupes de « frères ennemis », les féliformes (félins, mangoustes, hyènes…) et les caniformes.

Les caniformes rassemblent, en plus des canidés, les ursidés (ours), les mustélidés (belette, blaireau, loutre) et les pinnipèdes (phoque, otarie, morse). Au sein des canidés, on distingue deux « tribus » ; les vulpini, ou vulpoïdes (Renards and co) et les lupini, ou lupoïdes (Loups and co)

Les Renards vivent en solo (ou en mini groupes de 2 ou 3). Les scientifiques ont fixé la limite arbitraire entre petit et grand prédateurs à 21,5 kg. Techniquement ce sont des petits prédateurs. Omnivores, ils se nourrissent surtout de petites proies qu’ils chassent seuls, à l’affût ou en maraude. Les loups sont de grands prédateurs. Ils chassent en meute (de 5 à 20 individus), à la course, ce qui leur permet de tuer des proies beaucoup plus grosses qu’un individu seul.

Un Renard pèse de 5 à 10 kg. Les Loups pèsent de 18 à 60 kg selon les espèces et la règle de Bergmann. Ce principe empirique établit que plus on se rapproche des pôles, plus les animaux sont volumineux, pour préserver leur chaleur.

Vous comprenez pourquoi ? Imaginez 1 m³, ce cube présentera 6 m² de surface d’échange avec le froid. Maintenant 2 m³ ne représenteront que 10 m². Proportionnellement moins ! Dans les régions froides, les gros volumes sont avantagés pour maintenir leur chaleur.

C’est pourquoi les loups de l’Arctique sont les géants de la famille, avec un poids moyen de 50 kg. À l’inverse le loup d’Arabie ne pèse que 18 kg en moyenne. Quant aux actuels loups français (descendants de “migrants” italiens, ils tarent 35 kg sur la balance.

Les Renards “mulotent”. Ils sautent en l’air pour retomber comme un fil à plomb et percer la couche de neige pour choper des campagnols. Ils surprennent en général leur proie d’un coup mortel, contrairement aux loups qui la poursuivent et la harcèlent, puis la secouant tout en la mordant, ce qui rend la mise à mort beaucoup plus longue et désordonnée. Certaines proies sont mangées vivantes.

L’overkilling : une tendance qui fait détester Renards et Loups

Renards et Loups pratiquent parfois tous deux l’over-killing ou surplus killing. C’est « l’effet poulailler » : ils sont excités par tout ce qui panique autour d’eux. Ils tuent tous les animaux qu’ils peuvent sans même les manger. Ce fait, expliqué dans les épisodes, aggrave la réputation de chacun et n’est pas pour rien dans les abattages.

renard gris dans herbe
Le renard gris peut grimper aux arbres.

Certaines espèces de Renards peuvent grimper aux arbres. Notamment le Renard gris [urocyon cinereoargenteus] qui a des griffes entièrement rétractiles, comme les Chats. On le voit parfois dormir dans les arbres.

Le Renard roux n’a que des griffes partiellement rétractiles, il grimpe avec moins d’agilité que son cousin américain.

Les Loups eux ont des griffes non rétractiles. C’est une adaptation à la course, et cela leur permet aussi de creuser des tanières pour la mise bas.

En termes de proportions, les Renards sont plus allongés et ont des pattes courtes que les loups. Sa queue est la plus longue par rapport au corps, et aussi la plus épaisse, en raison de sa fourrure dense. Il est agile, mais peu endurant.

Les Loups, eux, sont les plus robustes des canidés. Leur tête, grosse et lourde, comprend de fortes mâchoires, qui développent une puissance deux fois supérieure à celle d’un gros chien. Le museau des Loups est plus large et long que celui du renard. Leur olfaction est bien meilleure, en adéquation avec la méthode de chasse.

couverture livre renards les mal aimes pierre rigaux oeil renard
Le livre de Pierre Rigaux.

Les yeux des Renards ressemblent à ceux des félins, avec une pupille verticale, alors que celle des loups est ronde.

Chaque année, 600.000 Renards sont tués, « régulés » par des chasseurs et des piégeurs. Avec les 400.000 tués sur la route ou d’autres causes anthropiques, ça fait près d’un million de Renards abattus par an… alors qu’ils sont très utiles : un Renard consomme entre 2000 et 6000 rongeurs chaque année. C’est un auxiliaire des agriculteurs.

Quant au Loup, son retour naturel, en 1992 depuis l’Italie, pose des problèmes aux éleveurs. Il y a en 2022 près de 1000 loups en France. L’OFB a établit qu’ils tuent 11 à 12 000 brebis chaque année. mais soyons honnêtes, ils en tuent un peu moins en réalité, car ils ont bon dos les loups au paus des petits malins et des gros profiteurs !

Certain bergers m’ont confié que certains collègues leur attribue des morts provoquées par des chiens divagants [qui se baladent sans leurs propriétaires, à la différence des chiens « errants » qui n’en ont pas], ou par d’autres causes non liées aux loups. Facile. Typique.

Pour dépasser les idées reçues, la naturaliste et célèbre militant anti-chasse Pierre Rigaux publie « Renards, les mal-aimés » (Delachaux & Niestlé) fin octobre 2022.

Au delà des querelles et des chapelles, le loup a été déjà été éradiqué dans les années 30. Maintenant qu’il est protégé à l’échelon européen, saura-t-on lui faire une place ? Et maître Renard ? saura-t-on respecter celle qu’il a depuis des millions d’années ?

_______

Pour écouter les 4 épisodes Renards avec Pierre Rigaux :

Pour écouter les 2 épisodes sur les loups avec Jean-Michel Bertrand :

Découvrez tous nos articles canidés écrits par notre équipière Vannina Giacomoni :

_______

banniere baleine sous gravillon

Laisser une Réponse