Photo: Chacal à chabraque en Afrique du Sud, par gexters

Qui se ressemble ne s’assemble pas toujours en biologie. Le groupe des Chacals en est un parfait exemple. Accrochez vos tuques comme on dit au Québec on va vous expliquer ce jeu des 7 familles à travers le monde.

Le terme “Chacal” signifie “hurleur” en Sanskrit. Pourtant, tous ne hurlent pas… C’est l’une des nombreuses différences entre des espèces qui se ressemblent beaucoup. Commençons par les plus connus, ceux d’Afrique. Le Chacal à chabraque (Lupulella mesomelas) et le Chacal à flancs rayés (Lupulella  adustus), ces petits coquins de la savane, “les derniers à passer à table” comme nous disions dans les épisodes Animaux d’Afrique, appartiennent au même genre Lupulella, qui signifie “petit loup”. Ils ont été déchu de leur genre précédent, Canis en 2017.

Chacal commun vu de profil, regardant la caméra.
Chacal commun dans le Serengeti
– par Dger

En revanche, le Chacal commun (Canis lupaster bea) d’Afrique de l’Est est toujours un Canis, une sous-espèce du… Loup africain. Il est plus proche du Coyote (Canis latrans) des plaines états-uniennes (le fameux chasseur de Bip Bip du dessins animé) et du Loup gris (Canis lupus) que ses cousins africains à chabraque et à flancs rayés, dont il partage pourtant les aires de répartitions.

Enfin le Chacal doré (Canis aureus), l’Eurasien de la famille, celui-là même qui fait son grand retour en Europe occidentale est aussi un Canis.

Les Chacals, entre Renard et Loup

Phylogénie des canidés lupoïdes en 2017 – par Mivart, St. George Jackson; Lindblad-Toh, K. et al.; Koepfli, K.-P. et al.

Les Chacals sont des canidés de taille moyenne, à mi chemin entre le Renard et le Loup. Il ne vivent pas en grandes meutes, contrairement aux grands Loups, aux Dholes (Cuon alpinus) et aux Lycaons (Lycaon pictus). Mais ils ne sont pour autant pas complètement solitaires comme les petits Renards. Ils vivent en petits groupes familiaux, d’où les jeunes partent au bout d’un an.

Ces Chacals se nourrissent de petits mammifères, d’oiseaux, de reptiles, d’amphibiens, de fruits, d’invertébrés, de carcasses et de déchets. Ils complètent de temps en temps ce menu de grands ongulés, d’œufs ou de poissons. Certains s’attaquent parfois au bétail.

Les prédateurs sont à leur tour des proies. Il leur arrive d’être chassés par de grands carnivores, comme des Loups, des Chiens, des Hyènes, des Léopards, voire certains Aigles.

Les Lupulella, les frères ennemis

Le Chacal à chabraque et son cousin-voisin à flancs rayés sont inféodés aux forêts, savanes, prairies et milieux anthropisés (modifiés par l’Homme).

Le Chacal à flancs rayés est plus nocturne et solitaire que celui à chabraque. Il peut cependant devenir diurne en haute altitude pour s’adapter aux rongeurs. Il est également plus gros, et a généralement le dessus lors des disputes pour de la nourriture. 

Chacal à flancs rayés marchant sur un chemin, de 3/4.
Chacal à flancs rayés (Lupulella adustus)
– par Bernard Dupont

Quand le Chacal à flancs rayés est en “sympatrie” (sur le même territoire) avec le Chacal à chabraque et le Loup africain, il préfère aller se faire oublier dans les milieux denses.

Ces canidés vivent en couple monogame avec petit groupe familial, de 3-4 individus pour celui à Chabraque, et jusqu’à 7 pour son cousin. Les petits de ces espèces peuvent naître dans des termitières modifiées ou des anciens terriers d’Oryctéropes, une sorte de fourmilier à grandes oreilles.

Monsieur Rayé est d’ailleurs un moins bon chasseur, car il ne s’attaque pas à de grandes proies. Il n’y a pas non plus de preuves qu’il chasse le bétail, contrairement à son cousin à chabraque.

Au-delà du bétail, les peuples de l’Égypte antique observaient, impuissants, des Chiens sauvages et des Chacals déterrer leurs morts. Ils pensaient alors que seul un puissant dieu pouvait les protéger de cette profanation. C’est ainsi qu’est né le mythe d’Anubis. Il est le dieu égyptien à tête de Chacal, dieu funéraire des nécropoles et des embaumeurs.

Pour aller plus loin:

• Le livre « Canidés du monde » , de José R. Castello, éditions Delachaux Niestlé, 2020
Cette vidéo sur le dieu Anubis