La famille des Esturgeons (Acipenseridae) rassemble 25 espèces, toutes dans l’hémisphère Nord. Les Esturgeons sont à la fois les «Léviathans» et les «Mathusalems» des poissons d’eau douce. Ils comptent parmi les plus gros et les plus vieux poissons du monde. Exploité depuis le début du 20e siècle pour le célèbre caviar, leurs effectifs ont baissé de 70% dans le monde.

Dans la famille Esturgeon, je voudrais le plus gros pépère. Il s’agit de l’Esturgeon beluga de cet épisode (Huso huso). Une femelle prise en 1827 dans l’estuaire de la Volga mesurait 7,2 m pour une masse de 1 571 kg. Certains Esturgeons pourraient vivre plus de 150 ans.

Il ne faut pas confondre l’Esturgeon béluga avec la baleine blanche, le Béluga. Leur nom vient d’un mot russe signifiant «blanc».

En terme de poids, l’Esturgeon béluga fait de l’ombre au pacifique poisson lune, parmi tous les poissons osseux vivants. Le Beluga rivalise également avec le grand Requin blanc, le Requin du Groenland et le requin-tigre pour le titre de plus grand poisson prédateur.

L’Esturgeon béluga est beaucoup plus grand que le silure glane, le poisson-chat géant du Mékong ou l’Arapaima, les autres “stars” de cette série d’épisodes sur les poissons géants d’eau douce.

Pour certains scientifiques, le poisson-chat géant du Mékong est le plus grand poisson d’eau douce au sens strict, car les Esturgeons vivent la plupart du temps en mer et en eaux saumâtres.

Les plus cartilagineux des Poissons osseux

Les Esturgeons appartiennent à une très vieille lignée remontant à 250 millions d’année. Bien qu’ils soient classés dans les “poissons osseux” (Ostéichthyens) les Esturgeons ont un squelette principalement cartilagineux, qui rappelle celui des poissons cartilagineux (Chondrostéens). Ils n’ont pas d’écailles mais leur corps est partiellement recouvert de plaques osseuses : les scutelles.

Esturgeon commun d’Europe (Acipenser sturio)

Pour se nourrir, ils remuent la vase avec leur rostre, et utilisent leurs barbillons pour détecter les mollusques, les crustacés et les petits poissons dont ils se nourrissent. Dépourvus de dents, ils aspirent leurs proies. Les plus énormes sont ainsi capables d’engloutir un gros saumon.

Les esturgeons mènent une vie solitaire et ne vivent en groupe qu’au moment de la reproduction, qui a lieu à l’endroit où ils sont nés.

La femelle pond entre 300 000 et 7 500 000 selon sa taille. Les œufs éclosent après une grosse semaine et les jeunes rejoignent rapidement la mer, contrairement aux saumons qui demeurent plusieurs années en eau douce.

Le caviar: un met de luxe qui tue le poisson aux œufs d’or

Depuis les années 1930, les Esturgeons sont dramatiquement exploités pour les œufs… le caviar (béluga, sevruga, ossetra…). Ironie du sort, au début, cet autre “or noir” servaient de nourriture aux cochons et aux poules.

Cette surexploitation, malgré les élevages créés, est en train d’exterminer les espèces d’Esturgeon: Leur croissance lente et leur maturité tardive les rendent particulièrement vulnérables. Les barrages érigés par les hommes le long des rivières perturbent ses routes migratoires et entravent l’accès aux sites de reproduction. Sans oublier les extractions de granulats.

Dans les années 90, une vague sans précédent de prise illégale a décimé les populations d’esturgeons. Rien que dans le bassin de la Volga / mer Caspienne, le braconnage capture 10 fois plus d’Esturgeons que les limites légales. La même situation a lieu sur le fleuve Amour, à la frontière entre le Chine et la Russie.

La récolte et le commerce illégal de produits à base d’esturgeons est un commerce lucratif, contrôlé par les mafias.

En un siècle, les populations ont diminué de 70%. Entre 1970 et 2012, les populations d’esturgeons vivant dans les lacs et les rivières ont chuté de 94 %.

Pour aller plus loin :

https://www.wwf.fr/especes-prioritaires/esturgeons

https://www.wwf.fr/vous-informer/effet-panda/lesturgeon-un-poisson-prehistorique-plein-davenir

2 Commentaires

Laisser une Réponse