Photo : Nicman

Présent sur tous les continents sauf l’Antarctique, l’Oie est un des oiseaux migrateurs le plus connu. De l’Antiquité (Oies du Capitole) au très ancien jeu de l’Oie, en passant par le foie gras obtenu par gavage, cette cacardeuse irrigue tous nos imaginaires.

Les Oies appartiennent à l’ordre des Ansériformes du latin anser qui veut dire “oie” et à la famille des Anatidés (avec les Cygnes et les Canards) soient 174 espèces. À l’état sauvage, la plupart des espèces sont migratrices. Les femelles s’accouplent avec les mâles appelés jars et confectionnent leur nid avec leur duvet ventral pour préserver la chaleur des œufs et des oisons quand la femelle s’absente.

les oisillons naissent après 25 à 30 jours. En grande majorité, les Oies sont végétariennes, quelques espèces peuvent d’ailleurs occasionner des dégâts dans les champs. Elles sont même déclarées ESOD (espèce susceptible d’occasionner des dégâts) dans certaines régions et peuvent être chassées et régulées.

La domestication des Oies

Plusieurs espèces d’Oies ont été domestiquées. L’Oie cendrée (Anser anser) est à l’origine des races européennes. En Asie, l’espèce souche est l’Oie cygnoïde (Anser cygnoides). Les oies ont été domestiquées pour plusieurs raisons : leurs œufs, leur chair, le foie gras, leur duvet. Le duvet est utilisé pour la confection de couettes, d’oreillers, de vêtements.

La façon dont sont obtenus le foie gras (par gavage) est dénoncé par certaines associations animalistes (cf. l’épisode de BSG avec Brigitte Gothière de L214) mais dans quelles conditions … Il en va de même pour le duvet, dans certains cas prélevé de manière barbare sur animaux vivants.

L’Oie domestique peut avoir une vie plus agréable si on la choisit comme animal de compagnie ou même de garde car quand l’Oie cacarde son cri très puissant donne l’alerte. En 390 avant J.-C., les Romains réfugiés dans le Capitole furent alertés d’une attaque nocturne des Gaulois par les cris de leurs oies, consacrées au culte de Junon (la femme de Jupiter), qui aurait pu être très meurtrière. 

L’oie, un oiseau symbolique  présent dans les contes, expressions, divertissement…

L’Oie est à l’honneur dans beaucoup de civilisations. En Égypte, les oies étaient considérées comme des messagères entre le ciel et la terre, idem chez les Celtes. Les Romains la considéraient comme un symbole de fidélité entre les époux, d’amour et de fertilité. Si l’Oie fut longtemps associée à la prudence, l’astuce, l’intelligence, la pureté, la fidélité, l’aventure, la liberté, la pugnacité, son image s’est peu à peu ternie.

En effet, au Moyen Âge les lépreux devaient porter une patte d’oie jaune, symbole d’impureté et de nos jours l’oie est vue comme un animal stupide comme le traduisent ces expressions : “bête comme une oie” (personne très bête), “boniments à la graisse d’oie” (arguments de peu de valeur), “oie blanche” (jeune personne sotte, niaise très naïve).

Les fables, les contes et la littérature font la part belle à l’Oie. La fable d’Ésope, “l’oie aux œufs d’or” (et non pas la poule à l’origine donc!) raconte l’histoire d’un fermier dont l’Oie pondait des œufs d’or. Il décida de la tuer afin d’obtenir tous les œufs d’or à la fois, mais il perdit ainsi la source de sa richesse. Cette fable inspira Jean de La Fontaine qui reprend la même histoire dans “La Poule aux œufs d’or”.  C’est ainsi que l’expression “tuer la poule aux œufs d’or” a investi notre langage quotidien, en démontrant que l’impatience et la cupidité peuvent nuire, même aux chanceux.

En 1906, la Suédoise Selma Lagerlöf écrit Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson. Ce pilier de la littérature suédoise et même mondiale raconte le voyage de Nils, un enfant rapetissé par magie. Il est emporté par Martin, le jars de sa ferme, pour rejoindre un groupe d’Oies sauvages dirigé par la sage Akka, à travers toute la Suède dans leur migration vers la Laponie.

Le jeu de l’Oie, ancêtre du Monopoly

Dans sa version actuelle, le jeu de l’oie date du XVIe siècle, mais il pourrait trouver son origine dans l’Antiquité grecque. Le jeu de l’oie est un parcours de 63 cases truffé de pièges et d’embûches, ce qui peut être vu comme une allégorie de l’existence et de ses vicissitudes. Aujourd’hui, ce très vieux jeu est tombé en désuétude, il a inspiré dans sa forme et son principe le Monopoly.

De nos jours, les oies continuent à fasciner et elles ont un rapport particulier avec les hommes. La preuve en est avec le pari fou de Paola et Christian Moullec qui avec leur ULM ont volé avec des oies menacées d’extinction pour leur apprendre une nouvelle route migratoire exploit, pari réussi qui a  inspiré  le film Donne-moi des ailes  de Nicolas Vanier en 2019. Même si l’expérience a permis de prouver qu’on pouvait leur montrer un nouvel itinéraire de migration mais, par manque de moyen n’a pas pu être réitéré. Il aurait fallu au moins 200 oiseaux pour continuer et le manque d’entente sur la politique de conservation des oiseaux migrateurs de la Norvège, de la Suède et des Pays-Bas a aussi été un frein à la poursuite de cette expérience.

Le nom de l’Oie désigne même certaines parties de notre anatomie. La première, la plus connue, sont ces petits rides au coin de l’œil et le second, se trouve dans nos genoux. Souvent connu pour les douleurs qu’il provoque, il s’agit des tendons des muscles constituant la “patte d’oie” situés à la partie supéro-interne du tibia.

Enfin en 1974, Michel Delpech interprète “le Chasseur”dont le refrain est resté célèbre : “soudain j’ai vu passer les Oies sauvages”. Elles sont notamment fredonnées par  Yves Verilhac l’ancien directeur général de la LPO, remplacé” en 2022 par Matthieu Orphelin. C’est à ce jour le record d’écoutes de tous nos podcasts dans les épisodes de Combats.

Pour aller plus loin :

  • Ici, un article de l’association peta relayant une manifestation visant à alerter de la cruauté du plumage des oies à vif.
  • Et (re)découvrez l’épisode de Nomen sur les oies

Laisser une Réponse