Certains oiseaux de proie auraient la faculté de propager les incendies de brousses de manière intentionnelle : ce sont les « éperviers de feu », ou « firehawks » en anglais. Pourquoi font-ils cela ?

C’est au nord de l’Australie que les agissements de ces rapaces ont pu être observés, bien connus du peuple Aborigène depuis des millénaires.

En effet, le « faucon de feu » occupe une place prépondérante dans les mythes de ces populations autochtones, y compris dans les histoires traditionnelles, les fameux contes du « Temps du rêve ».

Par ailleurs, les Aborigènes possèdent une compréhension fine du feu et la valeur de leurs connaissances écologiques à propos de cet élément est reconnue. Les énormes incendies de forêt qui ont ravagé l’Australie auraient pu être évités si les autorités australiennes avaient tenu compte de la sagesse et des feux préventifs des tribus aborigènes, très efficaces contre les brasiers.

Le Milan noir, un des « éperviers de feu ».

Sur le banc des accusés

Ils seraient au moins 3 oiseaux de proie sur la liste, tous surnommés les « éperviers de feu » (ou firehawks en anglais) 🦅🔥 :

  • Le Milan noir (Milvus migrans),
  • Le Milan siffleur (Haliastur sphenurus),
  • Le Faucon brun (Falco berigora).

Opportunistes, les firehawks font feu de tout bois

Lors de la saison des feux de brousses en Australie, ils transportent délibérément des tisons entre leurs becs ou pattes. Ils déplacent ainsi intentionnellement les incendies dans des zones de végétation non encore touchées par les flammes.

Leur but est de débusquer des proies repérées, qui, sous l’effet des flammes et de la fumée, fuient et se retrouvent à découvert, sans aucune protection, exposées à leurs prédateurs !

Jusqu’alors perçu comme un pressentiment, ce comportement de propagation intentionnelle du feu par ces rapaces a bel et bien été avéré par la sphère scientifique dans le cadre d’une étude menée en 2017.

Il semblerait donc que l’être humain ne détienne pas le monopole de la maîtrise du feu comme outil.

Pour aller plus loin, découvrez le monde des rapaces dans cette série de podcasts proposés par Baleine sous Gravillon.

Retrouvez tout l’univers Terra Nostra au travers de l’ensemble des posts publiés sur notre page LinkedIn.

Laisser une Réponse