Photo: Marine Lizy

1. Les rennes sont appelés “caribous” en Amérique du Nord quand ils sont sauvages, et “reindeer” quand ils sont domestiqués. Les rennes européens et américains appartiennent à la même espèce : Rangifer tarandus. Le mot caribou tire son origine d’une langue amérindienne: “xalibu” signifiant “celui qui creuse avec une pelle”. 

2. Le renne n’a pas d’horloge circadienne. C’est-à-dire que son horloge biologique n’est pas calée sur un rythme de 24 heures. C’est son système digestif qui cadence la journée : il broute dès qu’il le peut et dort pendant la digestion.

3. Le renne est le seul cervidé à avoir des poils recouvrant tout son nez. L’air froid est réchauffé avant d’arriver dans les poumons. Il a également un très bon sens de l’odorat qui l’aide à trouver le lichen caché sous la neige. Les rennes voyagent principalement dans le vent pour capter les odeurs.

4. Les bois sont présents chez les mâles et les femelles. Ils sont recouverts d’un velours l’été et tombent en automne. Par rapport à leur taille, les rennes ont les bois les plus gros et les plus lourds de toutes les espèces de cerfs. Les bois d’un mâle peuvent mesurer jusqu’à 1m30 de long et les bois d’une femelle peuvent atteindre 50 cm. 

5. Les sabots du renne sont poilus et très larges. Ils servent de “raquettes naturelles” à l’animal qui se déplace sur la neige. 

6. Le renne se nourrit d’herbes, de buissons et d’écorces en été. L’hiver, il ne se nourrit que de lichens qu’il doit chercher sous la neige. En fonction des saisons, il peut effectuer de longues migrations dans la toundra pour survivre. Il est amené à traverser des fleuves et des bras de mer. En 1984, 9 604 caribous se sont noyés en même temps en tentant de traverser une rivière en crue au Québec.

7. Les lichens et champignons absorbent fortement le césium radioactif. Après la catastrophe de Tchernobyl, les rennes européens ont été fortement touchés par les retombées radioactives. Le lait des rennes est devenu radioactif, devenant dangereux pour les consommateurs. 

8. Les rennes voyagent, se nourrissent et se reposent en troupeau. Un troupeau peut être composé d’une dizaine à quelques centaines d’individus. Au printemps, les rennes peuvent former des super-troupeaux de 50 000 à 500 000 animaux. 

9. Le renne a survécu aux différents changements climatiques et serait présent depuis plus de 50 000 ans en Amérique du Nord. L’espèce aurait vécu en même temps que le mammouth et le rhinocéros laineux. 

10. Les 8 rennes du Père Noël ont été mentionnés pour la première fois en 1821. Mais Rudolphe, le renne au nez rouge, n’apparaît qu’en 1939 dans une histoire de Robert L. May. Le légendaire village du Père Noël, le Santa Claus Village, se situe en Laponie finlandaise.  

Pour écouter l’épisode de BSG dédié aux rennes:

https://bit.ly/Kris_laponie_BSG

Autres liens utiles:

Instagram https://www.instagram.com/baleine.sous.gravillon/

Facebook https://www.facebook.com/baleinesousgravillon

le site de BSG https://baleinesousgravillon.com/category/lsv/

Pour écouter les épisodes du podcast Baleine sous gravillon :

https://smartlink.ausha.co/des-baleines-sous-les-gravillons

Pour nous soutenir : http://bit.ly/Helloasso_BSG

Laisser une Réponse