Non classé

Cuboméduse: une des créatures les plus vénimeuses du monde

Par 30 septembre 2021 Pas de commentaires

Les cuboméduses tuent une cinquantaine de personnes par an dans le monde. Petites et cubiques comme des « boîtes » (leur nom anglais est box jellyfish), une seul cuboméduse contient assez de venin pour tuer 60 personnes…

DR

Les méduses appartiennent à l’embranchement des cnidaires. Ces animaux possèdent une symétrie radiale et des nématocystes (des mini harpons urticants pour attraper des proies). Ce nom vient du grec knidē, « ortie, urticant »). L’embranchement des cnidaires « surprise » regroupe les anémones de mer, les méduses et les coraux.

Dans le monde, plus d’une cinquantaine de décès sont dus chaque année à des piqûres de méduses. La plupart de ces accidents ne sont pas répertoriés, à la différence des attaques de requins. La cause de la mort, dans le cas des méduses n’est souvent pas identifiée. De plus, il semble que les statistiques des pays d’Asie ne prennent en compte que les touristes, et non l’ensemble de la population.

La cuboméduse, dite aussi méduse-boîte (box jellyfish en anglais), doit son nom à son ombrelle en forme de cube. Son venin ne tue pas en provoquant une réaction allergique, à la différence d’autres cnidaires. Il passe directement dans les vaisseaux sanguins et lymphatiques et paralyse les muscles respiratoires et cardiaques. Il en est question dans l’épisode Record 2 de Petit Poisson deviendra Podcast.

Et l’espèce la plus venimeuse est…

La méduse (symétrie d’ordre 6 ou 8 ici) n’est pas une cuboméduse (d’ordre 4)…

Chironex fleckeri, dite aussi « guêpe de mer » et « main de la mort » – c’est son étymologie – est la plus dangereuse, avec Chironex yamaguchii. Souvent blanches, elles mesurent 30 centimètres au maximum. Mais elle est mortelle dès qu’elle atteint 8 à 10 centimètres.

Les cuboméduses sont inféodées aux mers chaudes. Elles sont particulièrement redoutées en Australie, où des pancartes alertent les baigneurs de leur présence aux abords de certaines plages. Le pays a recensé 80 décès depuis la fin du XIXe siècle, mais le rythme s’est accéléré avec deux rencontres fatales par an en moyenne désormais.

Aux Philippines, en Thaïlande, en Nouvelle-Guinée et en Malaisie, les méduses seraient responsables de vingt à cinquante décès par an.

La Chine a répertorié pour sa part huit morts en vingt ans, à cause de piqûres de Nemopilema nomurai, des méduses géantes de plus de deux mètres de diamètre. Cependant, celles-ci n’appartiennent pas à la classe des Cubozoaires.

Mais tous ces chiffres sont sous-estimés.

Ces jolies méduses ont eu leur heure de gloire dans le film « Seven Pounds » avec Will Smith. Son personnage se suicide en prenant un bain avec elles…

Pour les passionnés d’océan et de créatures aquatiques, abonnez-vous à Petit Poisson deviendra Podcast:

https://smartlink.ausha.co/ppdp

Découvrez les réseaux sociaux de BSG:

https://bit.ly/Facebook_BSG
https://bit.ly/Groupe_FB_BSG
https://bit.ly/Insta_BSG
https://bit.ly/LinkedIn_main_BSG
https://bit.ly/LinkedIn_MM_BSG
https://bit.ly/Tweet_BSG
https://bit.ly/youtube_BSG

Laisser une Réponse