1. Les premiers organismes végétaux à conquérir la hauteur (grâce à des tiges autoportantes rigides) sont apparus il y a environ 370 MA. L’arborescence apparaît chez des Gymnospermes, des Sphénophytes (prêles) et des Fougères au Carbonifère (-360 à -300 MA). C’est à cette période que se développent les ancêtres des conifères, dans les milieux humides et les mangroves. Ils colonisent rapidement d’autres milieux et forment il y a 300 millions d’années les premières forêts sèches. L’ère secondaire (-252 à -66 MA), surnommé « l’ère des reptiles », a aussi été appelée le « temps des conifères ». Le Secondaire est dominé par les Gymnospermes. Les plantes à fleur (angiospermes) et les feuillus n’apparaitront que bien plus tard, vers -130 MA, et deviendront majoritaires entre autres grâce à la coévolution avec les insectes.
  1. Ce sont des plantes très résistantes, pouvant notamment très bien supporter la sécheresse ou le froid. Ils prospèrent dans des milieux difficiles, là où les autres arbres ont du mal à pousser: en montagne, par exemple (sapins, épicéas, mélèzes…), ou dans les milieux froids, comme la taïga. Dans les régions méditerranéennes, le pin d’Alep est très fréquent, car il résiste bien à la sécheresse.
  1. Les conifères sont des Gymnospermes (du grec “graine nue”), par opposition aux Angiospermes (“graine enveloppée” ou plantes à fleurs), où la graine est dans un ovaire qui deviendra un fruit.
  1. Les bayous, ces étranges forêts marécageuses de Louisiane, sont principalement composées de conifères.
  1. La « pomme de pin », ou cône, est l’organe reproducteur des conifères. Cette forme s’appelle un strobile: un axe avec des écailles insérées en spirale, qui abritent à leur base les organes sexués.
  1. Le nom dérive du grec “kônos”, la pomme de cyprès, qui a donné le cône et conique en géométrie.
  1. Les noms du cône varient: en France on parle de «pomme de pin», mais les Suisses romans, disent «pive». Au Québec il est question de «cocotte» et en Belgique de «carotte de pin».
  1. La pomme de pin met en tout quatre ans à mûrir.
  1. Quand les cônes sont mûrs, les écailles se soulèvent, ce qui donne au fruit un aspect hérissé. Les écailles libèrent des graines munies d’une petite aile, ce qui leur permet d’être transportées par le vent.
  1. Les pignons de pin entrent dans la recette du fameux pesto italien.

Pour aller plus loin:

L’épisode S01E05 du Podcast Nomen est dédié au pin et aux conifères:

https://bit.ly/smartlink_NOMEN

L’article sur les conifères du site BSG:

https://baleinesousgravillon.com/les-coniferes-de-venerables-ascete

L’épisode de Baleine sous Gravillon dédié aux arbres en général et au Garoé en particulier:

http://bit.ly/garoe_BSG

Et celui sur le rôle étonnant de l’écorce:

http://bit.ly/Bruno_Clair_BSG

Laisser une Réponse